Balades à Boutiers St Trojan ...

Travaux en cours  

Travaux à faire...

Cette page, scindée en 3 parties, intéressera les résidents, mais aussi les ex-habitants de la commune, car ils pourront
suivre depuis leur fauteuil, les embellissements en cours, déjà réalisés et à venir...

Il suffit de cliquer sur l'onglet ad'hoc !


Cliquez ici !

 


Aménagement de la liaison entre Boutiers et St-Trojan

Nouveau NBST d'avril 2016 : Les dépenses d'investissements concerneront essentiellement la voirie (...) qui se fera naturellement par tranche, priorité étant donnée à la sécurité devant l'école et à l'aménagement de la liaison entre Boutiers et St-Trojan pour réguler la vitesse de circulation et créer une piste cyclable et piétonnière...
Route de St-Trojan
Route de St-Trojan
 



Réfection du pont de Chatenay

Bien que ce pont ne soit pas situé entièrement sur la commune de Boutiers Saint-Trojan, il est néanmoins la porte d'entrée vers Cognac pour toutes les communes du nord de la ville, et notamment bien entendu la nôtre...
Cela ne vous aura pas échappé, ce pont est dans un triste état depuis de nombreuses années, et ce malgré qu'il soit, somme toute, récent car construit aux alentours de 1957.
Etais au pont de Chatenay

Il y a quelques années, des étais et des tirants provisoires ont dû être installés dans l'urgence.
Finalement, Mr Nicolas Bourdet, responsable des infrastructures routières et ouvrages d'art au Conseil Général, estime que "cet ouvrage d'art est condamné"
"Il a beaucoup trop de faiblesses. A l'époque, le béton était rare et clairement, il en manque dans cet ouvrage..."
"Je ne sais pas encore quand on va pouvoir prévoir ce chantier, mais il est incontournable..."

(Charente Libre du 03/01/2012).

Bref, la RD24 va devoir être fermée à la circulation durant encore de longs mois...


Jeudi 18 décembre 2014, le Conseil Général de la Charente a annoncé la démolition puis la reconstruction du pont de Chatenay à Cognac.
"Cet ouvrage qui a fait l'objet en 1999 d'un renforcement provisoire grâce à un combiné d'étais métalliques et de tirants, souffre de gros désordres irréparables. Les travaux de reconstruction seraient programmés en 2017 et 2018", fait savoir le Département.

L'affaire est complexe. Il faut compter sur un chantier de dix mois... En intégrant tout un tas de paramètres, à commencer par les contraintes environnementales, dans un lieu situé en zone Natura 2000 et dans un parc classé.
(Sud-Ouest du 19/12/2014 et Charente Libre du 08/01/2015).
Pont de Chatenay et ses étais...
Le pont, « montagne financière »
À quelques encablures du nouveau giratoire, se dresse un « souci majeur » pour le Département. Le président François Bonneau le qualifie de « montagne financière ». Il s’agit de la rénovation du pont de Chatenay, qui enjambe la Charente. Près de 2 500 véhicules empruntent chaque jour cet axe, la RD 24. Didier Jobit, vice-président du Conseil départemental, en charge des travaux, a rappelé qu’il y a en Charente plus de 1 100 ouvrages d’art, mais que le pont de Chatenay aura la priorité en 2017.
Jusqu’à 18 mois de travaux
« La problématique est compliquée du fait de la présence de tous les réseaux ; adduction d’eau potable, électricité, gaz, assainissement eaux usées, téléphonie… Les deux piles seront conservées, mais le tablier entièrement refait ; pas forcément élargi, quoiqu’il soit question de la création d’une piste cyclable », expose Didier Jobit. La circulation sera totalement interrompue le temps des travaux, avec des déviations par les ponts de Saint-Jacques et de Saint-Brice. Le financement et la fin des études, déjà en cours, seront réalisés en 2017, et les travaux suivront en 2017 et 2018. « Leur durée est difficile à préciser, peut être jusqu’à 18 mois… Le coût estimé est de l’ordre de 3 millions d’euros, ce qui n’est pas une mince affaire pour le Département », conclut Didier Jobit.
(Sud-Ouest du 04/02/2016)



La fibre optique

La fibre optique est un réseau de télécommunications qui permet de se connecter à internet sans passer par le fil de cuivre de France Telecom... On ne parle alors plus d' ADSL mais de très haut débit !
Les applications ne manquent pas pour utiliser cette bande passante : internet à 100 mégas (comme sur votre disque dur...), regarder plusieurs films en Full-HD sur des téléviseurs différents, la visioconférence, le télétravail, la voix sur IP améliorée, le partage de contenu en général...
L'inconvénient majeur est qu'il faudra déployer un nouveau réseau et passer des câbles dans toute la France. Pour l'instant, seuls quelques quartiers des grandes villes françaises en sont équipés (ah les privilégiés...).A l'etranger, certains pays comme le Japon ont une large avance sur nous...

Donc ne nous faisons pas d' illusion, des endroits de campagne comme "chez nous" ne sont pas prêts d'être équipés, et quand nous le serons, ce sera à quel prix ?

Cependant, dans le cadre de la réflexion (...) sur la modernisation du territoire, le gouvernement demande aux collectivités de se prononcer sur leur volonté de voir passer la fibre optique dans les tranchées du réseau d'eau. Au 3e trim 2008, le conseil municipal y a répondu favorablement !




Energie éolienne

SO le 22/09/2012 : Le maire a présenté, pour avis de la commune, le Schéma régional éolien (SRE) de Poitou-Charentes. Dans le secteur de Cognac, huit communes, dont Boutiers-Saint-Trojan, sont susceptibles d'être inscrites comme zones favorables.
La compétence de la Communauté de communes Grand-Cognac, concernée par le volet économique du schéma, sera requise pour ces projets à grande voilure : la Région prévoit pour 2020 une production de 1 800 MW.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

 



PROJETS ABANDONNÉS ? :


 
Pose de panneaux photovoltaïques sur l'atelier-garage communal

Ceci n'est encore qu'un projet ! Mais une étude menée par le CRER (centre régional des énergies renouvelables) a permis de constater qu'en installant des panneaux photovoltaïques sur le toit de l'atelier-garage, une production annuelle de 10450 kWh pourrait être récupérée, et vendue à EDF. Cette estimation se chiffrerait par un bilan positif net sur 20 ans à 39700 €... Soit 2000€ au maximum par an ! Heumm....

Effet de mode ? Démarche écologique ?

Quoi qu'il en soit, prévoir d'abattre le vieux saule-pleureur pour récupérer 8 % de kWk de plus par an... la démarche écolo en prend un sacré coup !

..Atelier-garage communal
PROJET SEMBLE-T-IL REPOUSSÉ OU ABANDONNÉ...



La salle des fêtes

La salle des fêtes de Boutiers St-Trojan, située au centre du bourg, n'est plus adaptée à notre vie contemporaine (trop de bruit la nuit, mise aux normes etc..) mais elle restera utilisable de jour. La commune voisine de St Brice connaît les mêmes besoins et a des contraintes identiques, d'où l'idée d'avoir une salle des fêtes en commun !
Celle ci se fera sur un terrain situé à "La Roche" à proximité des tennis et terrains de foot de St Brice.
Elle devrait ouvrir fin 2013 ou début 2014. La gestion des réservations ne sera pas simple... mais la chasse au gaspi de l'argent du contribuable passe par ce genre d'initiative, par la réalisation d'un immeuble construit et géré par 2 communes !
Le nom de la salle est déjà inscrit sur le dossier : VAL DE SOLOIRE
Terrain à St Brice
Terrain à St Brice

Le projet est maintenant définitivement arrêté depuis fin décembre 2011
Plan du site

Voici les premières images reconstituées sur ordinateur...  
Perspective sur l'entrée du bâtiment
Perspective depuis la salle sur le hall
Estimation de début des travaux : 4ème trimestre 2012... mais :  

SO le 22/09/2012 : « Mais le problème majeur demeure : la nécessité de trouver des crédits, sur vingt ans, auprès des organismes bancaires, pour un montant global de 1,5 M €. À défaut de garantie financière, les travaux ne pourront pas commencer. »

Aux dernières nouvelles (journal municipal de janv. 2013), "Le début des travaux de la salle des fêtes de Boutiers/St Brice est remis en cause..."

SO le 10/04/2014 : "L'avenir du SIVU, syndicat créé avec St Brice pour le projet de salle des fêtes commune, a été évoqué avec une certaine passion. Des divergences profondes avec la commune voisine compromettent le processus"...

Dans le NBST de mai 2014 : "Le coût de cet équipement semble poser problème à la commune de St-Brice ; il va donc falloir envisager une solution de repli..."

Dans le NBST de juillet 2014 : "Il apparaît qu'il est souhaitable de consulter l'architecte du projet pour lui demander ce qu'il peut proposer au SIVU avec des conditions réduisant le projet final à un coût de 900 000 €uros, soit la moitié du coût initial...
La décision de continuer sur cette base sera prise en réunion en septembre ! "

Dans le BST d'octobre 2014 est écrit : "Le SIVU s'est réuni le 2 octobre 2014. Mr Tessendier, maire de St Brice, informe les membres du SIVU que la somme de 32500 € annuels (financement et intérêts sur une durée de 25 ans) ne pourra pas être financée par la commune de St Brice et qu'en conséquence, celle ci se retire du projet ".

En conclusion, le projet d'une salle des fêtes commune est abandonné définitivement !




 

La suite ? Cliquez ici ...

Retour à la page d'accueil
Ecrivez moi ...
Haut de page

© Philippe Dumas - juin 2003 - Tous droits réservés

(Dernière mise à jour : mai 2016
)